www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Publications et Revue de presse 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
25 novembre 2010

Bulletin N° 189 de novembre 2010

Bulletin 189 partie 1 P. 1 : Action 23/11 ; tribune libre P. 2/3 : compte-rendu CAPD

Bulletin 189 partie 2 P. 4/5 : pétition EVS P. 6 : changement de département, Lalonde P .7 : communiqué IA,RIS

Quoi dire de plus que ce qui a déjà été dit ?

Le rejet de la proposition de loi sur la retraite a occasionné un mouvement de protestation d’une ampleur rarement atteinte au cours de ces dernières années. Cette ampleur s’explique d’abord par le fait que tous : public, privé, femmes, hommes, jeunes, vieux, ont compris que cette réforme était profondément injuste, et injustifiée.

L’argument démographique qui consiste à évoquer l’allongement de la durée de vie est définitivement irrecevable si l’on précise que l’espérance vie EN BONNE SANTE reste aux alentours de 65 ans. Et quand bien même ! Le prolongement de la durée de vie ne permettrait-il que du travail ?!! D’autre part, on sait très bien que 60 % des plus de 58 ans se font virer, alors qu’une majorité de jeunes de moins de 25 ans n’arrivent pas à trouver un emploi !

L’argument économique est également balayé par le fait que la part de PIB dévolue aux retraites augmente certes, mais ce même PIB a été multiplié par 10 au cours des quarante dernières années. Les retraites ne coûtent donc pas plus cher aujourd’hui qu’il y a quarante ans, et que dans trente ans.

Cette ampleur s’explique également par le fait que la détermination de tous a permis une unité syndicale exemplaire. Portées par leurs adhérents, nos confédérations ont su faire front. Elles ont su refuser la division au prétexte, par exemple, d’une « pénibilité » complètement fabriquée, de « régimes spéciaux » soi-disant préservés, ainsi que d’autres « mesurettes négociables » qui m’échappent.

Quoi dire de plus que ça : ce conflit dépasse de loin un simple problème de retraites. Ce conflit est politique ! C’est un conflit de classe et ce gouvernement roule pour une société capitaliste. Il veut asservir (car il s’agit bien d’asservissement !) encore plus les travailleurs au profit des plus riches, des grandes fortunes et de leurs actionnaires. Mais … TOUS ENSEMBLE, ON NE LACHE RIEN !!!

Serge Vacher

 

24 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.