www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Actualités et actions locales 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
25 janvier 2011

Manifestation du 22 Janvier

Manifestation à l’appel du collectif "un pays, une école, notre avenir"

A l’initiative des organisations syndicales, de la FCPE et des mouvements associatifs et pédagogiques qui constituent le Collectif « Un pays, une école, notre avenir », manifestations, rassemblements et multiples événements ont émaillé ce 22 janvier afin d’alerter sur les conséquences d’un budget désastreux pour l’éducation. Les écoles, les collèges, les lycées et même l’université sont tous concernés. Les parents sont inquiets, les jeunes aussi comme l’a illustré aussi la présence des organisations étudiantes et lycéennes dans les cortèges. La mobilisation fut multiforme : classes improvisées, lâchers de ballons noirs, noms de rues rebaptisées, témoignages, signatures de pétitions, tracts sur les marchés, port de couvertures de survie pour les RASED... Les manifestations contre ce budget 2011 ont rassemblé à Paris 5 000 personnes (syndicats), ou 2 600 (préfecture de police) qui ont défilé du jardin du Luxembourg à la rue de Grenelle. Mais on a compté aussi 2000 manifestants à Toulouse, 1500 à Clermont, 500 à Nice, 800 à Saint Brieuc, 150 à Tours, Reims et Belfort, ou encore 300 à Nîmes, La Rochelle et Pau, 200 à Pontarlier, 100 à Saint Lô, 400 à Besançon...

JPG - 5.8 ko
La banderolle de tête
JPG - 38.6 ko
Des ballons pour porter nos revendications
JPG - 6.5 ko
Défilé à travers Limoges

A Limoges c’est près de 400 personnes qui ont bravé le froid pour venir manifester leur forte opposition à la politique du gouvernement. Profs 1er et 2nd degré, directeurs d’établissements, parents, membres des RASED, DDEN... tous étaient là .

Il faut dire que la prochaine carte scolaire n’épargne personne ; dans le 1er degré, on ne sait pas encore "qui, qui sera mangé !"( consigne étant donnée par le ministère de repousser la carte scolaire après les cantonales), mais on sait d’ores et déjà que les ouvertures ne se feront pas partout où elles seront nécessaires, que les fermetures risquent de fragiliser davantage d’écoles, que les réseaux vont encore s’amenuiser ...

JPG - 73.3 ko
Pas de rased au panier !
JPG - 5.7 ko
Collectif des RASED
JPG - 6.1 ko
Des signatures pour les RASED

Dans le secondaire on sait déjà que certaines sections vont disparaître de plusieurs lycées, c’est le cas à St Yriex par exemple où 2 bacs pros vont disparaître ; on sait aussi que les effectifs par classe vont encore augmenter rendant les conditions d’enseignement de plus en plus difficiles.

JPG - 79.6 ko
DEs collègues de St Yriex

Après un rassemblement place de la Motte, le cortège s’est acheminé à travers les rues de la ville alors que la sono restait sur place pour diffuser un message à l’adresse de tous.

Ce 22 janvier n’est que la 1ère étape d’une mobilisation qui doit s’amplifier et s’intensifier pour contrer la casse de l’école publique.

RESTONS MOBILISES !

 

19 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.