www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Actualités et actions locales 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
5 avril 2011

Stages supprimés jusqu’aux vacances... et ça continue, encore et encore...

...et ce n’est plus le début... Nous ne sommes PAS D’ACCORD !

Morceaux choisis : "objet : modification du plan de formation

Pour faire face aux difficultés de remplacement que vous connaissez, les stages initialement prévus du lundi 4 au vendredi 15 avril sont annulés à l’exception du stage des néo titulaires 1ère année."

..."que vous connaissez" et dénoncez aurait-on du lire ! En pleine période des mesures de cartes scolaires où seule l’application de la suppression d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite s’applique, cette décision prend tout son sens. Poursuivre les suppressions, ne pas ouvrir alors que toutes les conditions sont réunies, tourner le dos aux enfants en difficulté, n’avoir comme base d’action (et non de réflexion) que le seul argument comptable (qui ignore tout de la notion d’investissement), tout cela ne tient pas !

Notre formation n’est qu’un mirage, variable d’ajustement dans le domaine du remplacement, comme la prise en charge des enfants non francophones à qui l’on a réquisitionné leurs enseignants pour qu’ils aillent remplacer. Plus de formation initiale, ni de formation continue, c’est le caractère professionnel même de notre métier qui est mis en cause.

Concernant les collègues brigade CLIN, nous avions répondu ceci à l’inspecteur lorsque nous avons appris sa décision : "Nul doute que la réquisition des 5 collègues de la brigade CLIN va résoudre les problèmes de remplacement... Les élèves non francophones et les enseignants dans les écoles n’ont qu’à se débrouiller. Quant à l’ISSR à laquelle ces collègues n’ont plus droit, peut-être que leur situation sera revue et corrigée... Ils devaient en lieu et place de l’ISSR toucher les frais de déplacements et un forfait repas d’environ 7 euro, afin de ne pas trop perdre mais ils n’y ont finalement pas droit ! Le prix à la pompe n’attend pas, lui, pour augmenter.

Les mesures de carte scolaire vont sûrement intégrer ce problème récurrent de besoins en remplaçants pour que l’année prochaine se passe mieux de ce point de vue là. D’autre part, nous avons eu connaissance de déplacements momentanés de remplaçants d’une école à une autre. Quant aux écoles sans remplaçants depuis plus de 2 jours, 3 jours, 1 semaine... elles sont de plus en plus nombreuses. Il est des épidémies qui ont la vie dure...

Nous n’avons de cesse de nous battre pour une école meilleure et pour un service public de qualité, au service de tous, pour le bien de tous,"

NOUS DEVONS NOUS BATTRE ET NE PAS NOUS LAISSER ALLER AU RENONCEMENT ET AU BAISSER DE BRAS !!! NOUS N’ALLONS PAS LAISSER POURSUIVRE LA CASSE DE L’EDUCATION NATIONALE !!!

Rendez-vous pour le pique-nique revendicatif, comme chaque mercredi, pour dire "NON" aux suppressions !

 

26 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.