www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Actualités et actions locales 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
6 mai 2011

Carte scolaire : les arrêtés ont été publiés par l’IA.

Pas de primarisation à Léon Berland

REGROUPEMENT D’ECOLES

Lges Léon Berland L1 maternelle+élémentaire Maternelle 196 élèves moy 28 (7C) + élémentaire 255 élèves moy 25,5 (10C) = 451 élèves moy 26,5 (17C)

Fusion de l’ école maternelle Léon Berland (7 classes !) et de l’école élémentaire(10 classes) qui aurait abouti à une école à 17 classes.

Nous avions rappelé notre opposition aux fusions d’écoles, surtout lorsque les effectifs ne le justifient pas : d’abord parce qu’elles transforment, pour certaines, l’école en structure à taille inhumaine, ensuite parce qu’elles font disparaître l’école maternelle en tant qu’entité avec toute la spécificité qui la caractérise. Un article de la RGPP (Révision Générale des Politiques Publiques) incite aux fusions pour préparer les EPEP (Etablissement Public d’Enseignement Primaire), projet dangereux écarté un temps mais prêt à ressortir.

Pour finir, la fusion de deux écoles entraîne le plus souvent la fermeture d’une classe puis d’une deuxième et ce dans les trois années qui suivent la fusion. (voir les trois exemples en P.J)

Nous étions intervenus pour préciser qu’une fusion n’était pas nécessaire pour améliorer un travail par cycle. L’IA pouvait proposer du temps de décharge supplémentaire plutôt que de fusionner.

Cette fusion aurait pu faire baisser mécaniquement la moyenne de l’école évitant une ouverture à moyen terme à la maternelle, et favorisant une fermeture à moyen terme sur l’ensemble du groupe ainsi globalisé . L’IA a démenti une tentative de mise en place d’un EPEP(avec création d’un statut hiérarchique pour le directeur)… suite à notre argumentation fournie, appuyée par la FCPE.

Spécificité de l’école maternelle

La maternelle sur le département a été largement ponctionnée (par les rares créations de postes octroyées) au gré des cartes scolaires ce qui a eu pour conséquence une large baisse du taux de scolarisation des 2 ans . Rappelons que les deux ans hors ZEP et ZRR même scolarisés ne sont jamais pris en compte dans les effectifs lors des mesures de carte scolaire. Les deux ans sont « rejetés » des écoles maternelles en raison de la baisse artificielle du taux de scolarisation impulsée nationalement.

quelques chiffres sur le département : la situation est difficile...

Prévisions rentrée 2011

Maternelles Limoges ( 32 écoles)

11 écoles ont une moyenne entre 28 et 30

7 écoles ont une moyenne entre 26 et 28

Maternelles rurales hors RPI ( 34 écoles)

12 écoles ont une moyenne entre 28 et 30

13 écoles ont une moyenne entre 26 et 28

Et pour les RPI ?

10 RPI ont une moyenne supérieure à 25 !

 

20 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.