www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Archives 2007 - 2011  / Archives 2007-2011 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
28 juin 2011

Blocs de décharge : les nécessaires informations.

Lors de la dernière CAPD, nous sommes intervenus pour dire tous les défauts que comportait le nouveau projet de répartition des blocs.

L’administration priorise deux objectifs :

1 - Constituer des blocs composés exclusivement de personnes à 80%

Constituer des blocs composés exclusivement de personnes à 80% pour les faire prendre par des collègues eux-même à 80% : l’objectif est de dégager lors de la période 3 de l’année prochaine 9 moyens de remplacements supplémentaires. Nous avons déjà expliqué que ça ne changerait rien aux problèmes de remplacement, les collègues TRS à 80% étant déjà "mobilisables" cette année pour remplacer lors de leur 7 semaines de travail à temps complet.

Autres conséquences fâcheuses :
- La multiplication du nombres de TRS intervenant dans une même école se ferait immanquablement au détriment du travail en équipe. Envoyer une personne sur plusieurs écoles alors qu’elle ne pourrait intervenir que sur une seule est pour nous une aberration.
- les TRS qui le sont depuis au moins un an vont pour la plupart devoir postuler sur un bloc différent de celui de l’année passée. Là encore, la continuité du service (mise en avant par ailleurs par l’administration elle-même) est reléguée au second plan. Quant à l’intérêt des personnels...

2- Limiter au maximum les frais de déplacements

La recherche systématique de blocs conçus pour que les personnels ne puissent avoir droit à aucun frais de déplacement est insupportable. La réflexion ne porte exclusivement que sur les économies budgétaires ! Depuis cette année, les TRS ne touchent plus d’ISSR (indemnité de sujétion spéciale de remplacement), quelques uns peuvent encore toucher des frais de déplacements mais les sommes perçues sont très nettement plus faibles. Et maintenant, on ne cherche plus qu’à réduire encore ces frais. Comme si les collègues "faisaient de l’argent" avec, comme s’ils ne payaient plus le carburant pour la voiture !

Pour rappel, si un collègue intervient sur une même commune ou sur une commune limitrophe, il ne peut prétendre aux frais de déplacements.

Donc si on prend l’exemple de 3 écoles A, B, C ; A étant limitrophe de B, B étant limitrophe de C ,mais A n’étant pas limitrophe de C, même si l’école B nécessite 4 jours de décharge et devrait donc avoir une seule TRS pour les assurer , on va scinder ce groupement pour éviter de payer des frais à la brigade qui ferait les 2 jours de l’école A et les 2 jours de l’école B.

On est intervenu et on intervient encore pour que soit d’abord pris en compte dans la constitution des blocs le regroupement dans une même école.

Dans de nombreuses écoles, le collègue qui effectue les décharges fait partie intégrante de l’équipe pédagogique et est connu des parents d’élèves. Détricoter les blocs existants des années précédentes va donc à l’encontre de l’intérêt de tous (des personnels eux-mêmes, des élèves et de leurs parents)

Nous vous proposons de consulter le DOCUMENT DE TRAVAIL que nous a envoyé l’administration et de nous faire part de vos réactions et de vos propositions.

Un exemple parlant : Blocs constitués par l’administration :

1er Bloc Bussière Poitevine : 2 jours St Bonnet de Bellac : 1 jour Mézières/Issoire : 1 jour

2ème Bloc : Mézières/Issoire : 1 jour Blond : 1 jour Bellac : 2 jours

Pourquoi ne pas mettre le 2ème jour de Mézières/Issoire dans le 1er bloc ? Parce que Mézières/Issoire n’est pas limitrophe de Bussière Poitevine et que donc l’administration devrait verser des frais de déplacements pour 2 jours alors que St Bonnet de Bellac est entre Bussière Poitevine et Mézières/Issoire et qu’en en faisant l’école de rattachement, il n’y a plus de frais à payer ! Sans commentaire... vous savez déjà ce qu’on en pense.

2ème exemple : La Brégère a 4 jours de décharge , ces 4 jours seront assurés par 3 personnes différentes ; eh oui, on a sorti quelqu’un qui est à 80% pour faire un bloc de 80% pour récupérer quelques moyens de remplacement...

 

8 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.