www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Archives 2007 - 2011  / Archives 2007-2011 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
6 septembre 2011

Compte-rendu de la CAPD 3ème mouvement

La CAPD a eu lieu ce mardi après-midi de 15h30 à 17h00. Les 21 collègues qui restaient sans postes ont été affectés et les postes restant à pourvoir ont été pourvus.

Compte tenu du récent départ de l’IA Mr Lobstein, la présentation a été faite par Monsieur Gainand secrétaire général.

En début de CAPD la secrétaire de la DIPER, Mme Brunaud, explique que la collègue qui avait obtenu le poste de réserve rentrée ne souhaitait pas aller à Saint Auvent. Elle a également joint les deux autres collègues qui arrivent dans notre département. Ceux-ci ne souhaitant pas changer de poste, la collègue a pu en choisir un autre.

La Haute-Vienne a 12 surnombres : 10 personnes sont affectées en brigade et 2 sur classe (Bosmie et Couzeix).

Les 21 collègues qui n’avaient pas encore d’affectation ont été réunis avant la CAPD (à la demande du SNUipp-FSU 87) afin de se répartir les postes restants à pourvoir. Les résultats sont ICI.

Un appel à candidature a été lancé pour pourvoir le poste de CPC EPS Limoges 1, pour le moment aucun candidat ne s’est manifesté. la proposition est de prolonger le délai jusqu’à la fin de semaine et si toujours rien un appel académique pourrait être lancé en accord avec les IA 23 et 19.

Les postes de CPC n’attirent plus les foules ... les conditions d’exercice de ces postes seraient elles devenues à ce point si peu séduisantes ?

Une collègue demande à quitter la Haute Vienne pour la Dordogne, son exeat est accordé, un ineat pourrait être accepté dans le cas d’un échange avec la Dordogne.

Un bloc n’a pas été pourvu, il s’agit du bloc : Bessines maternelle + Blanchot maternelle + ITEP Suzanne léger + Jean Le Bail élémentaire. Pour le moment le poste est pourvu par un brigade.

Questions diverses :

Les primes des évaluations CE1 et CM2 non encore payées aux collègues le seront sur la paye d’octobre.

Concernant les indemnités péri-éducatives, les propositions de l’ancien IA ont été acceptées et ces indemnités devraient être aussi versées en octobre.

Concernant le activités péri-éducatives les représentants du personnel demande une relance concernant les appels à projet. Le SG explique que le rectorat ne souhaite pas qu’une communication en ce sens de l’Inspection se fasse, celle-ci "parasiterait le processus" !

Le plan de formation continue 2011/2012 n’est pas encore édité, le serveur devrait être ouvert en septembre. Il n’y aura pas de stage avant novembre car les collègues Brigade formation Continue assurent les remplacements des professeurs stagiaires. Nous réitérons notre critique sur le fait que les BFC sont à nouveau utilisées comme des Brigades Formation Initiale ce qui limite encore plus le peu de formation continue existante.

Question de la décharge des directeurs de moins de 4 classes : tout sera fait pour assurer ces décharges très vite dans le souci d’assurer l’équité entre tous les collègues directeurs. Là encore nous nous étonnons de la multiplicité des missions allouées aux collègues remplaçants quand on sait la situation du remplacement dans les écoles. A moins de créer des postes de remplaçants comment peut on promettre à tout le monde d’être remplacé ou déchargé ???

Dix emplois d’AS ont été créés en Haute Vienne, ces personnes seront normalement en poste la semaine prochaine. 3 personnes bénéficient d’un temps plein, les autres ayant en fait un demi poste (soit 17h30 par semaine payées.. 17h30 !!!)

Au niveau des décharges des maîtres formateurs, aucun changement : les collègues concernés ont un emploi du temps ubuesque mais aucune marge de manœuvre n’est possible. Et se pose aussi le problème de la multiplication des intervenants dans une même classe, puisque ici encore des collègues brigades sont prévus pour assurer les remplacements dans ces classes. Comment les collègues brigades vont-ils faire pour assurer toutes ces missions ???? et les équipes éducatives ??? et les équipes de suivi de scolarisation ?????

Dans ces conditions, le SNUipp-FSU 87 propose de dispenser les directeurs de l’APE pour compenser (en petite partie !) leurs besoins en aide administrative. Autre proposition : alléger les charges de travail des directeurs, les demandes redondantes et les enquêtes inutiles. Nous demandons que les exigences de l’administration soient sérieusement revues à la baisse.

Mrs Gainand et Bustreau promettent que ces demandes seront examinées et traitées lors du prochain conseil d’IEN.

6 collègues dont les allègements de service n’avaient dans un premier temps pas été acceptés par l’Inspection l’ont finalement été (un des collègue concerné ayant eu gain de cause au tribunal administratif, l’administration a jugé plus prudent de revenir sur ses précédentes décisions !).

Vos élus à la CAPD Liliane Raynaud, Renaud Roux & Fabrice Prémaud

 

14 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.