www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Actualités et actions locales 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
23 février 2012

Compte-rendu CAPD du 23 Février

La CAPD s’est réunie aujourd’hui jeudi 23 février de 14h30 à 18h20 au rectorat.

Nous avons en préambule, tout comme nos collègues des autres syndicats d’ailleurs, tenu à regretter que les membres de cette nouvelle CAPD, et notamment les nouveaux, n’aient pas été remplacés. Nous avons 6 élus, 3 titulaires et 3 suppléants. Pierre et Renaud n’ont pu venir, faute de remplaçants !

L’ordre du jour était le suivant :

1 -Installation de la nouvelle CAPD après les élections de 2011 La répartition des délégués des personnels est la suivante :3 représentants SNUIPP-FSU dont 1 hors-classe (titulaires : Fabrice PREMAUD, Liliane RAYNAUD, Jean-Claude SAUTOUR, suppléants : Karen LENOIR, Renaud ROUX, Pierre CHAMOULAUD) 3 représentants SE et 1 représentant SGEN.

2-Approbation du règlement intérieur de la CAPD

3-Approbation des procès-verbaux du 9 juin 2011

4-Avancement des instituteurs Dans notre département, il ne reste que 6 instituteurs dont 4 sont promus. Il y a 1 promotion au 10° échelon au choix et 3 promotions au 11° échelon (1 au Mi-Choix et 2 à l’ancienneté)

Vu le peu de collègues qui restent dans ce corps, les possibilités de promotions se réduisent à leur plus lente expression ! Il serait bon de trouver d’autres formules de calcul pour les collègues qui veulent rester instituteurs.

5-Liste d’aptitude aux fonctions de directeurs à 2 classes et plus Cette année, il y a eu beaucoup de candidatures : 56 !!!! mais, 8 candidatures étaient a priori refusées, ce qui est aussi tout à fait inhabituel. Nous avons demandé que chaque refus soit expliqué. Nous avions pu nous entretenir avec chaque collègue concerné (sauf 1) de façon à pouvoir au mieux les représenter. Nous les avons tous défendu et avons demandé que chacun soit contacté par l’administration et reçu par le jury les ayant jugé afin qu’ils se voient expliqué les raisons du refus. Aucune justification produite par l’administration ne nous a convaincu. Grâce à notre intervention, l’administration est revenue sur 1 refus, ramenant à 7 le nombre de refus effectifs, ce qui reste totalement insatisfaisant.

Tous les collègues que nous n’avons pas contactés ont été jugés aptes à assumer les fonctions liées à la direction d’école.

6-Demandes de congés formation il y a aussi plus de demande cette année : 64 mois Rappels :
- pendant congé formation on perçoit 85 % du traitement
- la durée possible des congés formation rémunérés est au total de 12 mois sur une carrière
- pour l’année dernière, en Haute-Vienne, 39 mois avaient été accordés
Delphine BARRY (6 mois demandés et accordés), Cyrille CHALEIX(5 mois demandés et accordés), Chantal DAMAY-DUJARDIN (10 mois demandés et 5 accordés sous réserve de précision sur la demande. Doit être contactée par mail par son IEN ce vendredi), Claire GINER (10 mois demandés et 5 accordés sous réserve de VAE), Claire HAY (10 mois demandés et refusés, le sujet des études poursuivies ne satisfaisant pas l’administration, au prétexte qu’elles seraient faites pour quitter l’enseignement), Juliette LEBRUN (10 mois demandés et 5 accordés en liste supplémentaire), Grégory PELLOUS (10 mois demandés et 5 accordés en liste supplémentaire) et Josette MENARD-LACOSTE (3 mois demandés et accordés), Isabelle SABOURIN (10 mois demandés et accordés sous réserve de VAE)

Là aussi il a fallu batailler pour ce droit à la formation puisse s’exprimer correctement. Au début, seuls 14 mois étaient acceptés de manière sûre. Après de longues explications, nous avons réussi à faire progresser le volume de temps de formation en mois, sans pour autant atteindre celui de l’année passée. Là aussi, restriction et autre serrage de ceinture étaient au menu !

D’autres points ont été abordés pour information :

- mouvement interdépartemental : 17 collègues ont fait une demande

- conseils d’écoles regroupés pour l’année scolaire : toutes les demandes ont été accordées

- formation au Diplôme d’Etat de Psychologue Scolaire (2012-2013) : aucun départ en formation ne sera accordé faute de moyens mais les collègues intéressés pourront candidater pour prendre date ( !)

- stages CAPA-SH à la rentrée 2012 : aucun départ en formation ne sera accordé faute de moyens

Questions diverses

- Problème de collègues qui ont leurs 18h d’animations pédagogiques et se voient convoquer à des animations dites obligatoires.

Nous avons rappelé que le temps des RIS pouvait être décompté des 18h d’animations pédagogiques, qu’elles soient obligatoires ou pas. Ce fonctionnement n’a pas été remis en cause.

L’administration a fait savoir que des collègues choisissaient délibérément des animations pédagogiques facultatives au lieu des obligatoires. Nous avons également tenu à expliquer que la formation continue n’existant pratiquement plus que sous la forme des animations pédagogiques, il était bien légitime que des collègues fassent des choix en fonction de leur réalité plutôt que de celle de l’administration aux injonctions (les obligatoires) souvent très institutionnelles.

Aucune sanction à l’encontre de ces collègues ne sera prise mais l’année prochaine, promettent les IEN, les propositions en termes de thèmes des animations pédagogiques seront "resserrées" !

- Quelle règle pour définir quels collègues de RASED sont touchés par le mesures de fermetures ? Quel collègue de CLIN a son poste supprimé ?

Les derniers arrivés sont les victimes des suppressions de poste, comme c’est le cas pour les adjoints.

- Pour quelle(s) raison(s) avoir refusé qu’une collègue de RASED soit filmée dans son travail (alors qu’il y avait accord de toutes les autres parties) ?

La DASEN nous a expliqué qu’elle n’avait pas à nous fournir d’explications, que seul son refus suffisait. Nous avons tenu à préciser qu’il s’agissait de voir une collègues E en train de faire son travail et non d’une tribune syndicale. Les RASED sont souvent méconnus des gens, le but d’une telle séquence filmée était juste d’informer.

- Quelle aide apporter à un collègue dit en difficulté par son IEN ?

Nous avons expliqué que les collègues concernés devaient être aidés et accompagnés et non sanctionnés. Nous avons regretté que la formation continue soit dans un tel état car sans formation, il est, notamment, bien plus difficile de faire évoluer ses pratiques.

- réunion directeurs/IEN : sur quel temps sera-t-elle prise ou sera-t-elle rémunérée ? Où en est-on de l’allègement des charges administratives pesant sur les directeurs d’école ?

Mr Bustreau a dit que ce temps était à récupérer sur les 108h, au choix des collègues.

Nous avons aussi tenu à renouveler notre proposition : pourquoi ces réunions seraient-elles forcément proposées aux seuls directeurs et non pas plutôt à un membre (volontaire) de l’équipe pédagogique de l’école ?

- point sur le remplacement (nous avons des remontées faisant état de collègues non remplacés)

Il y avait ce jour 20 collègues non remplacés. Raisons invoquées : début de l’épidémie de grippes et fin du système mis en place sur la période 3 (les fameux blocs constitués de collègues à temps partiels 80%).

Nous nous sommes élevés contre les déplacements de collègues remplaçants en cours de remplacement d’une école vers une autre.

L’occasion pour nous également de relever l’aberration de la suppression de la Brigade Formation Continue. L’administration ne peut assurer correctement les remplacements et que fait-elle ? Elle supprime 10 postes de remplaçants !

- notes d’inspection : harmonisation selon les circonscriptions ? Barème moyen selon les échelons, grille toujours actuelle ?

Le sujet sera traité par les IEN.

- un groupe de travail pour le mouvement et ses règles apparait nécessaire (règles pour les ECLAIR, postes spécialisés...). Peut-on avoir un calendrier prévisionnel des instances ?

Le 13 mars prochain se tiendra un groupe de travail sur le mouvement.

La CAPD pour le passage à la hors-classe et pour les temps partiels devrait avoir lieu avant le mouvement.

Opérations du mouvement : le serveur devrait être ouvert le 21 mars et fermé le 11 avril.

La Réunion d’Information Syndicale (RIS) prévue le 4 avril prochain et dont le temps est à récupérer sur l’animation pédagogique de VOTRE CHOIX aura pour sujet : le mouvement, ses règles, comment s’y prendre.

La CAPD 1er mouvement devrait avoir lieu les jeudi 31 mai et vendredi 1er juin.

La CAPD 2ème mouvement devrait avoir lieu le mardi 19 juin.

- Le jour de carence, où en est-on ?

"Il est urgent d’attendre...". Une note ministérielle sur le sujet devrait arriver sous peu.

- Les allègements de service : Il est nécessaire de les anticiper de meilleur façon que l’année passée. (refusés puis acceptés...) Ceux-ci se font de toute façon à moyens constants.

- Problème des circulaires plus visibles sur le site de l’IA : pourquoi ?

Depuis le départ de Mr Beulé, il n’y a plus personne pour s’en occuper ! Là encore, on ne peut que constater le désastre des suppressions de postes dans la fonction publique et notamment celui de l’éducation, touché aussi dans ses rouages administratifs.

Vos élus à la CAPD : Fabrice Prémau, Liliane Raynaud, Jean-Claude Sautour & Karen Lenoir

 

22 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.