www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne

Vous êtes actuellement : Commissions Paritaires, Groupe de travail & audiences  / compte-rendu de groupes de travail à l’inspection  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
13 mars 2012

Compte rendu groupe de travail mouvement du 13 mars 2012

Ce matin a eu lieu de 9h à 13h à l’IA un groupe de travail mouvement en présence du secrétaire général de l’IA (Mr Gainand), des IEN (Limoges 1, 3, 6 & ASH), des secrétaires de l’IA (Mmes Brunaud & Monteil & Mr Scherperel), des représentants du personnel (4 SNUipp-FSU, 3 SE-UNSA & 1 SGEN-CFDT).

Un bilan sur les permutations informatisées a été fait : 11 collègues sur 200 demandes intègrent le département (32 l’année passée !) et 9 sur 17 demandes le quittent (10 l’année passée). Nous avons dénoncé ces chiffres témoignant de l’incapacité de l’administration à permettre à ses personnels de pouvoir bouger. La mobilité tant mise en avant dans les paroles ne connait qu’une bien piètre traduction dans les actes !

Mr Gainand, suite à notre commentaire, nous indique qu’il restera aux collègues non satisfaits la possibilité de faire des INEAT/EXEAT. Sans pouvoir toutefois indiquer combien d’INEAT le département, après ordre du recteur, pourra accepter (si seulement même il en accepte !).

Le nombre de collègues ayant fait une demande de départ à la retraite est tombé à 47 (des collègues sont revenus sur leur demande, sans doute après avoir découvert quel en serait le montant...)

Conclusion : le nombre de surnombres tant utilisé les années passées va être sérieusement revu à la baisse.

Les opérations du mouvement se dérouleront comme suit :

- mercredi 21 mars en cours de journée : ouverture du serveur
- mercredi 4 avril de 9h à 12h : RIS spécial mouvement salle Jean Pierre Timbaud à Limoges (derrière la mairie)
- mercredi 11 avril à 12h00 : fermeture du serveur
- du jeudi 12 avril au mercredi 18 avril (le cachet de la poste faisant foi) : renvoi par les collègues de la fiche récapitulative des vœux vérifiée et signée (des vœux pourront être supprimés mais aucun ajoutés, aucune modification de leur ordre ne pourra non plus être faite). Cette opération est nécessaire et doit être faite le plus rapidement possible. Nous faire parvenir un double (par mail snu87@snuipp.fr ou par courrier postal SNUipp-FSU 87 24 bis rue de Nexon 87 000 LIMOGES)
- jeudi 31 mai et vendredi 1er juin (sous réserve de modification) : CAPD 1er mouvement
- mardi 19 juin : CAPD 2ème mouvement

La circulaire "Mouvement intradépartemental rentrée 2012"

Elle nous a été présentée et nous y avons apporté des modifications.

Nous demandons si les collègues victimes de suppressions de postes ont été informés. Un courrier est en préparation, qu’ils vont recevoir prochainement.

Nous renouvelons notre demande de pouvoir faire plus des 30 vœux actuellement possibles en expliquant que les collègues sont obligés de faire leur mouvement en aveugle, tous les postes apparaissant comme susceptibles d’être vacants ou vacants. Mr Gainand nous répond que "C’est écrit" dans la circulaire ministérielle, alors...

Les ex-écoles d’applications Veyras et Victor Hugo Limoges seront toujours étiquetées comme telle, l’application informatique répondant au joli nom de RAMSES n’ayant pas de bascule avant juin. Les collègues ne devront donc pas en tenir compte.

Le problème sera le même pour les écoles de Bosmie l’Aiguille (qui sera primarisée si la mairie donne son accord) : pour l’instant, 2 postes de direction mais plus qu’un si primarisation. Mme Defaye doit contacter la mairie pour qu’elle fournisse au plus vite un écrit.

Concernant la fusion des écoles du Roussillon et de Condorcet, l’administration est aussi en attente de l’accord de la mairie de Limoges.

Postes bloqués pour les PES

(dont le nombre exact n’est toujours pas connu mais sera situé entre 7 et 10 ce qui est très peu !)

Mr Bustreau propose une liste de travail comprenant 11 écoles (Condorcet mat & élé, Séreilhac mat, Beaunes les Mines élé, Ambazac Prévert élé, Jules Ferry Limoges élé, Isle élé, Montjovis Limoges mat, Dautry Limoges mat, Grand Treuil Limoges élé, Couzeix élé, St Jouvent mat)

Nous avons demandé que ces écoles soient contactées de façon à savoir quel serait le niveau de classe restant. Les classes de CP et de CM2 ne pouvant être proposées à un stagiaire, il est nécessaire d’avoir cette information pour, le cas échéant, pouvoir chercher ailleurs une autre classe plutôt que d’essayer de faire pression sur les équipes pour qu’elles libèrent les "bons" supports.

8,5 postes de décharges de maîtres formateurs subsistent (après les 3,5 postes fermés lors du dernier CDEN) : il y aura 8 postes de décharges et le 1/2 restant sera intégré à un bloc.

Afin de rendre plus simple la lecture des postes au mouvement, nous avons demandé qu’un seul vœu soit à faire pour les écoles primaires (contre 2 actuellement, défiant ainsi toute logique !). Mais le logiciel ne peut (soi-disant) pas être modifié ! Nous avons insisté pour que des précisions soient apportées et que 2 vœux ne soient pas consommés pour une même demande (1 vœu classe élé + 1 vœu classe mat pour un seul poste en école primaire, le collègue ne pouvant être assuré d’être ou en maternelle ou en élémentaire dans ces écoles là.)

Nous reposons le problème de la fermeture conditionnelle à la maternelle Gérard Philipe à Limoges : alors que nous avions demandé que soit pris en compte la spécificité de la classe accueillant exclusivement les 2 ans, dont le nombre d’élèves ne peut excéder 18, les moyennes retenues n’en ont pas tenu compte. Et maintenant il faut fermer une classe pour vraisemblablement la rouvrir en septembre !

Nous avons ensuite soulevé le désormais classique problème des rapports d’inspections en retard et de la prise en compte de la note dans le barème des collègues. La note prise en compte est celle obtenue avant le 31 mars 2012. D’ores et déjà, si vous avez été inspectés mais n’avez pas reçu votre rapport ni eu connaissance de votre note sur I-Prof, contactez-nous et signalez-le à votre IEN. Tous les collègues en attente de leur 1ère note l’auront.

Concernant les collègues victimes de suppression, ils auront comme l’année passée droit à 8 points supplémentaires. Si un poste se libère dans leur école (ou leur brigade...), ils pourront, s’ils le souhaitent, être prioritaires pour rester. Il leur faudra alors mettre ce poste en vœu 1 dans leur mouvement et le faire savoir par réponse au courrier qu’ils vont recevoir de l’administration.

Rappel : Le collègue dernier arrivé est celui victime de la suppression ; attention cependant, dans une école où a eu lieu une suppression, c’est bien d’un poste d’adjoint dont il s’agit, le collègue directeur, même s’il est le dernier arrivé dans l’école, n’est pas celui qui devra la quitter.

Cas particuliers :
- postes E et G : le (ou les) dernier(s) arrivé(s) par circonscription sont les victimes des suppressions
- poste de coordinateur réseau nord : il s’agit en fait d’un poste de brigade Limoges 3, la suppression va donc toucher le dernier collègue arrivé sur le poste de brigade Limoges 3.

Vos représentants élus : Fabrice Prémaud, Liliane Raynaud, Jean-Claude Sautour & Karen Lenoir

 

61 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp-FSU87 - 24 bis, route de Nexon 87000 Limoges - 05 55 43 27 30 - portable 06 71 64 13 33 - snu87@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 87 Haute-Vienne, tous droits réservés.